FOOTBALL CLUB SEVIGNE JONZAC ST GERMAIN : site officiel du club de foot de ST SIMON DE BORDES - footeo

1er TOUR DE LA COUPE DE FRANCE : MISSION ACCOMPLIE

27 août 2018 - 13:59

En ce dernier dimanche d’août, la qualification est acquise pour les Jonzacais au terme d’une rencontre qu’ils ont dominé la majeure partie du temps face à des adversaires girondins (évoluant finalement en deuxième division la saison prochaine) valeureux mais limités 0-2.

Avensan/Moulis/Listrac – F.C.Sévigne : 0-2 (0-2)

Buts Thomas Cougnon (23ème) Ludovic Aubert (40ème s.p)

Dès le début de la rencontre, les joueurs de Martial Mikelbrencis prennent le jeu à leur compte et se créent trois occasions franches dans le premier quart d’heure mais le gardien est à la parade sur deux frappes visiteuses (10ème et 12ème minutes). L’ouverture logique du score intervient à la 23ème minute ; à la suite d’ un centre de Corentin Blanzat le ballon parvient à Thomas Cougnon qui trompe de près le goal. 0-1.  Après la pause fraîcheur, l’accélération de Clément Pelette perturbe son adversaire qui n’a d’autre solution que de le déséquilibrer dans la surface. Pénalty transformé pare le capitaine Ludo Aubert (40ème) 0-2.

En seconde période, les visiteurs maintiennent la pression sur la défense mais manquent de finition devant la cage. Clément Pelette trouve le portier à la parade (75ème) puis Corentin Blanzat ne trouve pas le cadre sur une frappe enroulée (80ème). Deux nouvelles occasions d’aggraver le score se présentent pour Kalil Kaba, la première à la 82ème minute où il pense bien avoir marqué mais la balle est dégagée par un défenseur avant qu’elle ne franchisse la ligne de but ; la seconde alors qu’il est idéalement placé, il frappe sur le gardien (88ème). Une qualification logique dans un match où la défense jonzacaise n’aura jamais été inquiétée hormis sur un contre annihilé par le retour décisif de Thomas Cougnon (13ème) et sur une frappe bien captée par Joackim Jolly (73ème). Prochain tour ce premier week-end de septembre, sans doute à domicile, l’adversaire étant connu en milieu de semaine.

Commentaires